mercredi 28 août 2013

Passer un savon

« Passer un savon »


D’où vient cette expression ?

 Tout simplement des femmes qui se retrouvaient au lavoir communal et qui, à l’aide de savon, utilisaient un battoir pour battre le linge pour en extraire les impuretés.
Au Québec, par contre, on « passait un savon » pour réprimander sévèrement celui qui «s’était mis les pieds dans les plats».

LA SCIENCE DU LAVAGE
Il n’y a pas si longtemps, les femmes consacraient une journée  entière à la corvée du lavage pour faire la lessive. Tôt le lundi matin, elles roulaient « le moulin à laver» près de l’évier et elles frottaient les taches apparentes sur les vêtements avant de les déposer dans la cuvette de la machine à laver. C’est au rythme de la musique monotone provenant du mouvement de va-et-vient du brasseur qu’elles s’empressaient d’effectuer toutes les autres tâches de la maison avant d’actionner « le tordeur» pour recueillir de longues galettes fumantes de linge mouillé qu’elles secouaient et étendaient sur la corde à linge.
Aujourd’hui, pour laver et nettoyer nos vêtements, il suffit de comprendre et de bien utiliser ces appareils performants qui simplifient le processus. Souvent dotées d’une technologie intelligente, les laveuses évaluent la grosseur de la brassée, déterminent la quantité d’eau requise ainsi que la température idéale pour effectuer le lavage.

BIen COMPRENDRE LES Possibilité de notre machine  à laver                                                                                                              

Les récentes technologies apportées aux différents modèles de machines à laver donnent plusieurs possibilités, mais la première règle serait de bien lire le livret d’instructions de votre appareil avant d’appuyer sur le bouton Start. Je sais, ça semble long et fastidieux, mais vous comprendrez mieux les différents programmes offerts et y trouverez réponse à vos questionnements.

À suivre dans le prochain article :  "Les machines à laver "


Aucun commentaire:

Publier un commentaire