samedi 8 février 2014

Avoir un linge propre (suite)

La literie


Et les draps-housses…vous y arrivez ?

Plier et ranger les draps housses n’est pas de tout repos si vous ne connaissez pas le bon truc pour y arriver.
Il suffit de plier le drap en deux, dans le sens de la largeur. On  glisse ensuite nos mains dans les deux coins arrondis et on les insère l’un dans l’autre pour replier le drap en deux une seconde fois.
On met ensuite le drap à plat et on le lisse avec les mains pour bien aplatir le tissu. Il ne reste qu’à replier le drap en deux sur le sens de la longueur en plaçant les rebords du drap vers l’intérieur et à replier ensuite deux ou trois fois pour obtenir un rectangle bien net.
 Vous avez essayé et êtes incapable de bien plier vos draps ? Voilà une autre solution: pliez les draps et les taies d’oreiller du mieux que vous pouvez et glissez-les dans une autre taie d’oreiller, que vous rabattrez comme une enveloppe. Tout semblera bien rangé!

Les oreillers

On doit laver ou nettoyer les oreillers recouverts d’une housse trois ou quatre fois par année. La housse de l’oreiller, quant à elle, assure sa longévité tout en le protégeant de la poussière, de l’humidité et, souvent, son imperméabilité empêchera la formation de cernes jaunâtres.
Si vous désirez seulement rafraîchir vos oreillers, faites-les tourner dans la sécheuse à air froid pendant une vingtaine de minutes avec quelques feuilles d’assouplissant textile.
Vous pouvez aussi aérer les oreillers à l’extérieur et les exposer au soleil. lors de votre ménage à domicile, protégez-les de la poussière.
On peut laver les oreillers en duvet à la machine dans une eau tiède, mais il faut réduire le temps d’essorage. Laissez-les sécher à plat pendant quelques heures et terminez le séchage à la machine à basse température.

Les couvertures et les jetés

Généralement, on lave dans la machine à laver les couvertures de lit et les jetés. La couverture 100% pure laine demande toutefois un soin particulier. Lavable à l’eau froide à la machine, elle doit sécher à l’air libre. Souvent, un nettoyage à sec est recommandé.

La courtepointe

Si la courtepointe est récente, elle a probablement été piquée à la machine à coudre et elle est fabriquée à partir de tissus imprimés lavables. Donc, vous pouvez laver la courtepointe dans la machine à laver, la sécher dans la sécheuse ou la suspendre sur la corde à linge. En cas de doute, suivez bien les instructions du fabricant.
Cependant, si vous avez hérité d’une vieille courtepointe de votre grand-mère, il est fort possible qu’elle soit piquée à la main, que des fils se soient desserrés avec les années et que certains tissus fragiles et usés puissent encore déteindre. Il serait alors préférable de laver la courtepointe à la main, dans la baignoire, dans une eau froide savonneuse salée. Déplacez doucement la courtepointe dans l’eau pendant une dizaine de minutes et rincez. Ajoutez 125 ml de vinaigre lors du rinçage pour raviver les couleurs. Pressez la courtepointe entre vos mains et faites-la sécher à plat sans trop l’étirer  afin de ne pas casser les coutures. Par beau temps, étalez-la sur un grand drap directement sur la pelouse afin qu’elle sèche au soleil.
Il n’est pas nécessaire de laver une courtepointe plus d’une fois  par année, car celle-ci touche rarement votre corps.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire