jeudi 12 septembre 2013

Des soins particuliers pour un bon lavage

PETITS SOINS PARTICULIERS


Puisque vous aurez à laver certains vêtements fréquemment, il est bon d’apprendre à les garder beaux longtemps!

LES JEANS

Les jeans doivent toujours être retournés avant d’être lavés afin de prévenir l’usure prématurée. Montez la fermeture éclair et fermez le bouton. Cette simple précaution préservera la forme et la coupe des jeans.
Si vous faites une brassée uniquement de jeans, évitez de surcharger la laveuse, sinon elle risque de se promener dans votre salle de lavage...
Il ne faut pas utiliser de détergent trop fort ou d’eau de javel, car on risque d’altérer la couleur originale du jean.

Vous n’avez pas à laver un jean chaque fois que vous le portez, c’est un tissu qui résiste bien à la poussière et aux taches. Espacez les lavages pour en conserver la couleur.
Vous pouvez laver les jeans à l’eau froide ou tiède et les rincer à l’eau froide. L’ajout d’assouplisseur liquide est superflu puisque ce sont les lavages répétitifs qui assouplissent le denim. Vous pouvez toutefois utiliser un assouplissant en feuilles pour contrer l’électricité statique.
Pour les défroisser quand vous les sortez de la laveuse, tenez les jeans par la taille et secouez-les. Pliez-les ensuite, jambe sur jambe, la taille pliée vers l’ourlet et déposez-les dans la sécheuse.
Évitez le séchage excessif, car la chaleur endommage le tissu et le froissera davantage. Généralement, 45 minutes suffisent à sécher les jeans.

Vous avez un ensemble blouson et pantalon en denim? Vous devez toujours laver les deux morceaux en même temps, sales ou non, afin qu’ils conservent la même teinte.
Pour fixer la couleur d’un jean avant le premier lavage, faites-le tremper une douzaine d’heures dans une eau froide vinaigrée (250 ml ou 1 tasse de vinaigre dans 4 litres ou 16 tasses d’eau) ou très salée (500 ml ou 2 tasses de sel dans 4 litres ou 16 tasses d’eau). La couleur tiendra beaucoup plus longtemps. Et pour raviver sa couleur, rien de mieux que de laver un jean usé avec un jean neuf foncé.

LA LINGERIE DÉLICATE

La façon idéale de laver un article de soie ou la lingerie délicate est de  faire le lavage à la main et d’utiliser une eau froide légèrement savonneuse. Procédez délicatement et sans vous éterniser. Rincez abondamment et essorez le vêtement à l’aide d’une serviette éponge qui absorbera le surplus d’eau. Évitez de tordre ces vêtements.

Si vous désirez que vos sous-vêtements et votre lingerie conservent bien leur couleur d’origine, faites-les tremper dans une eau additionnée de vinaigre blanc après le premier lavage. Rincez ensuite à l’eau claire. Les soutiens-gorge avec armature et les bustiers devraient être lavés à la main. Vous éviterez ainsi qu’ils se déforment.

Si vous préférez la machine à laver, utilisez le cycle court ou délicat. Agrafez les soutiens-gorge afin que les crochets n’endommagent pas la dentelle et les appliqués, et glissez-les dans un sac en filet afin de les protéger. Même si la brassée est petite, choisissez le plus haut niveau d’eau froide ou fiez-vous à l’intelligence de votre laveuse qui peut programmer un cycle moins énergique. Les vêtements flotteront: dans l’eau et, ainsi, ne s’abîmeront pas.

Ẵ bannir


  • L’eau de Javel : elle pourrait endommager les fibres délicates de votre lingerie.
  • Les séchages au soleil.
  • Les épingles à ligne : elles pourraient endommager la lingerie, épinglez plutôt les étiquettes ou utilisez les bretelles pour suspendre les soutiens-gorge.
  • Le repassage.

LES COLLANTS ET LES BAS DE NYLON

Si vous lavez vos bas à la main, enlevez vos bagues et voyez à ce que ongles ne les endommagent pas.
Utilisez une eau tiède savonneuse et ne les frottez pas avec un pain  de savon. L’utilisation d’un assouplissant liquide ou quelques gouttes glycérine lors du rinçage prolongeront leur durée. Pour les essorer, pressez-les dans une serviette éponge, sans les tordre.

Si vous préférez laver vos bas et vos collants à la machine, glissez: les dans un sac en filet ou une vieille taie d’oreiller que vous fermerez un cordonnet ou un élastique. Vous éviterez ainsi qu’ils filent ou  s’emmêlent.
Évitez de mettre vos collants à la sécheuse, car ils perdraient rapidement leur élasticité. De plus, l’élastique de la taille s’endommagerait et vos collants seraient fichus. Il est préférable de les suspendre  pour le séchage. Si vous les faites sécher sur une corde à ligne, suspendez-les par la taille et accrochez une épingle à ligne aux pieds; les collants ne s’enrouleront et ne s’emmêleront pas.

Pour prolonger la durée des bas de nylon, avant de les porter, faites-les tremper toute une nuit dans de l’eau salée (250 ml ou 1 tasse sel dans 2 litres ou 8 tasses d’eau). Un léger repassage à basse température prolongera aussi leur durée.

LES MAILLOTS DE BAIN

Les produits courants qui endommagent le plus les maillots de bain sont le sel, le chlore et la crème solaire.
Le plus tôt possible après la baignade, rincez le vêtement sous l’eau tiède du robinet, en prenant bien soin d’enlever tous les résidus de sable et de sel, qui se logent facilement dans les bandes élastiques.
Lavez le maillot à la main dans une eau tiède, jamais dans la laveuse, même au cycle délicat. L’usage de la sécheuse est tout aussi interdit puisque les fibres élastiques seraient endommagées et le soutien-gorge à l’intérieur pourrait se déformer.

Utilisez un détergent liquide pour tissus délicats ou un savon de Marseille. Il ne faut pas utiliser d’eau de Javel. Ne laissez pas tremper le maillot, pressez-le entre vos mains, rincez-le et suspendez-le à l’intérieur de la maison pour le faire sécher, Évitez la corde à linge et les rayons du soleil. Attendez qu’il soit complètement sec avant de le ranger. Vous ne devez jamais repasser un maillot de bain.

À suivre dans le prochain article :  "Le lavage à la main "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire