dimanche 1 septembre 2013

Réussir la lesssive

Conseils pour réussir votre lessive

Les différentes fibres textiles demandent des soins qui peuvent varier. Ou bien chouchouter  vos vêtements, il est donc essentiel de bien  comprendre et de trouver la meilleure recette pour les laver sans se tromper.

LAVER LE COTON
Très facile à laver, le coton supporte bien l’eau chaude. On peut même faire bouillir les vêtements blancs 100 % coton pour leur redonner tout leur éclat. L’eau de javel peut être utilisée sans risque sur le coton blanc. Par contre, pour les vêtements de couleur, si le tissu est de moindre qualité, il pourrait déteindre. Si vous avez un doute, lavez le vêtement à la main, à l’eau froide, Vous le débarrasserez ainsi de son excédent de teinture.

LES FIBRES DE BAMBOU

Les vêtements en fibre de bambou se lavent dans la machine, vont à la sécheuse et, même après plusieurs lavages, demeurent infroissables et anti-odeurs.

LE LiN

Le lin peut être lavé à la machine, à l’eau tiède. Attention toutefois, car lorsqu’il est coloré, il peut déteindre facilement. Il est alors préférable de le laver à l’eau froide. Cette fibre est résistante, ne peluche pas et vieillit bien: plus le lin est lavé, plus il devient doux et brillant. Malgré sa résistance, ce tissu demeure délicat. Pour le laver, il faut protéger le vêtement en lin en le glissant dans une taie d’oreiller, que vous refermerez avec un cordonnet ou un élastique. Il faut retirer le vêtement de la machine à laver avant le cycle d’essorage. Il est préférable de le suspendre ou de l’étendre un moment sur une serviette pour le faire égoutter, mais pas jusqu’à ce qu’il soit sec, car le lin perdrait sa souplesse. Il serait aussi préférable de le repasser alors que le tissu est encore humide.

LA SOIE

Les vêtements en soie seront plus brillants si vous les lavez dans une eau froide ou tiède avec un savon doux liquide ne contenant pas d’enzymes et si vous les rincez dans une eau additionnée de quelques gouttes de jus de citron. L’eau de javel ne doit jamais être utilisée pour laver un vêtement de soie, car vous verriez la soie fondre littéralement comme neige au soleil!
Surtout, il faut éviter de tordre la soie après le lavage afin de ne pas casser les fils fragiles qui la composent. Suspendez le vêtement sur un cintre gonflable généralement utilisé pour le voyage, ou sur un cintre que vous aurez entouré d’une serviette.
Si un vêtement de soie blanche a tendance à jaunir, ajoutez à l’eau de rinçage 30 ml (2 c. à soupe) de lait ou une pincée de lait en poudre.
Si vous avez peur que votre écharpe de soie multicolore déteigne, rincez-la avec de l’eau additionnée de vinaigre, puis étendez-la sur une serviette pour la faire sécher.

Il est préférable de repasser la soie alors qu’elle est encore humide. Retournez le tissu, repassez-le à basse température, sans vapeur, puis suspendez-le. Si vous devez plier un vêtement de soie pour le ranger dans une commode ou une valise, enveloppez-le de papier de soie pour en protéger les fibres.

À suivre dans le prochain article :  "Réussir la lessive (suite) "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire